Protocole d’accord signé entre re3data et OpenAIRE

OpenAIRE et re3data[1] ont signé en octobre 2013 un protocole d’accord qui prévoit l’échange de métadonnées concernant les entrepôts de données de la recherche entre re3data.org et OpenAIREplus[2]. Ce dernier intègrera les entrepôts indexés par re3data.org et fournira en retour des informations concernant les statistiques sur l’utilisation des jeux de données et les liens entre les jeux de données et les publications. Les échanges porteront également sur les bonnes pratiques et les normes et directives à appliquer dans le cadre de l’archivage des données de recherche.

[1] Re3data.org (Registry of Research Data Repositories) est un répertoire d’entrepôts de données de recherche, d’origine allemande, financé par la German Research Foundation DFG. Il se présente comme un registre mondial d’entrepôts de toutes disciplines. re3data sélectionne les entrepôts qu’il référence et utilise pour les décrire des métadonnées provenant d’un  vocabulaire qu’il a élaboré. En septembre 2013, 397 entrepôts étaient décrits parmi 611 référencés.

[2] Lancé le 6/12/2011 pour une durée de 2 ans 1/2, OpenAIREplus prolonge le projet OpenAIRE (Open Access Infrastructure for Research in Europe), projet européen financé par la Commission Européenne (CE) dans le cadre du 7ème programme cadre, dont le but est d’accompagner l’obligation, décidée par la CE et le Conseil Européen de la Recherche (ERC), de déposer en open access les publications et résultats des recherches financées par la CE. OpenAIREplus utilise l’infrastructure technique du projet OpenAIRE et étend son action aux publications européennes (et non plus seulement financées par l’UE). Parmi ses principaux objectifs figurent la connexion entre publications et données de recherches de toutes disciplines, la possibilité pour les utilisateurs de créer des publications enrichies et l’interopérabilité avec les infrastructures existantes majeures comme DataCite, Mendeley, ORCID, EUDAT, REIsearch. OpenAIREplus utilise les entrepôts existants et s’est par ailleurs associé au CERN pour lancer en mai 2013 le portail Zenodo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *