Une palette d’outils pour les chercheurs

A l’heure de la “transition numérique”, chacun peut se sentir un peu désorienté par la multiplication des outils qui fleurissent sur la toile, utilisables pour une gamme d’actions très variées touchant à la fois aux sphères personnelle et professionnelle.

En recherche, comme dans les autres secteurs, l’offre est très large, les outils nombreux et évolutifs,  souvent en interaction les uns les autres. Comment connaître, comparer et évaluer les outils disponibles ? quelles sont les grandes tendances d’utilisation ?

Des pistes de réponses sont données sur un site original développé par l’université d’Utrecht : Innovations in Scholarly Communications. Changing research workflows.

L’ambition affichée de ce site est de présenter d’une part l’offre en matière d’outils pour la recherche, de l’autre d’identifier et tracer grâce à une large enquête internationale, les usages réels de ces outils et leur impact sur le comportement et le travail des scientifiques.

Plus de 550 outils ou sites sont répertoriés et décrits. Une liste et une représentation graphique originale de cette palette d’outils sont proposées.

L’enquête  s’adresse  à tous les acteurs de la recherche (des étudiants aux chercheurs et  professeurs ) , ou d’appui à la recherche (documentalistes, éditeurs, financeurs ). Ouverte depuis mai 2015, elle restera active jusqu’en février 2016. En août 2015, plus de 4000 personnes y avaient répondu  (26% issues secteur IST, 63% de la communauté scientifique internationale). Les résultats établis sur les 1000 premières réponses sont déjà consultables en ligne. Leur lecture est intéressante et éclairante. Elle confirme comme d’autres enquêtes  l’usage grandissant des réseaux sociaux. Elle permet d’avoir une image des positions relatives par famille d’outils, de pointer certains positionnements dominants ou émergents (Google Scholar, ResearchGate, Twitter…) et celui des outils institutionnels. A terme, les responsables du projet espèrent aussi pouvoir identifier des différences de comportement dans les usages selon les disciplines, les origines géographiques …

Au delà des résultats  de l’enquête, une autre originalité est la présentation de  différents types de  “worflows” possibles qualifiés selon les outils utilisés aux différentes étapes du travail de recherche de : traditionnel, moderne, open science,  innovant, expérimental…

Le site liste enfin, par type d’activité,  les tendances,  attentes, incertitudes, opportunités ou défis sur les développements des outils et leurs usages.

Le poster ci-dessous présenté par les responsables du projet à la conférence  Force2015   (Oxford, Janvier 2015) résume l’ensemble de la démarche.

tableautendances-outils-usages

Prenez plaisir comme moi, à découvrir ce site coloré, clair et riche en informations.

Liens utiles :

Pour mémoire, d’autres sites inventorient des outils utiles en recherche

http://dirtdirectory.org/

Outils 2.0
Webographie de sites gratuits avec une interface en français

3 réflexions au sujet de « Une palette d’outils pour les chercheurs »

  1. Ping : Novas ferramentas para pesquisadores : mudanças do workflow | A publicação científica

  2. Ping : Une palette d’outils pour les chercheurs ...

  3. Ping : Une palette d’outils pour les chercheurs ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *