Mendeley Data en version test

Mendeley était jusqu’alors une application en ligne pour organiser  annoter  éditer sa partager sa bilbiographie (voir les billets qui abordent Mendeley sur ce blog). L’application est particulièrement utilisée pour récupérer les millions de publications en PDF que les auteurs utilisateurs ont déposé plus ou moins légalement sur la plateforme. Mendeley a été racheté par Elsevier en 2013.

Depuis quelques années le partage des données scientifiques liées aux résultats de la publication devient un enjeu majeur  pour l’intégrité scientifique (pouvoir vérifier le bien fondé des articles) mais aussi pour valoriser la publication,  permettre la réutilisation des données etc. Les revues scientifiques exigent de plus en plus la mise à disposition des données en même que la soumission de l’article.  Plusieurs outils existent pour stocker et diffuser les données : Zenodo, Figshare, Dryad, Pangea… voir la liste des entrepots de données existant  sur http://www.re3data.org/.

Avec Mendeley data,  Elsevier permet aux chercheurs utilisant Mendeley de diffuser  leurs données de recherche. L’application est pour l’instant  en test Bêta. Elle n’apporte rien de très nouveau par rapport aux autres outils cités  (attribution de doi aux données,  licences d’utilisation pour les données et les métadonnées, format de citation du jeu de données). Mais elle permet, pour les utilisateurs de Mendeley, de compléter leur « environnent informationnel »  entre la base de publication des PDF disponibles, le partage de ses propres publications et maintenant les jeux de données.

Les données sont  archivées de manière permanente dans DANS (Data Archiving and Networked Services) situé aux Pays-Bas. Des API (Application Programming Interface) permettront à d’autres applications d’accéder et de s’interfacer avec l’entrepôt de données.

un exemple de dataset dans Mendeley Data

un exemple de dataset dans Mendeley Data

Ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle que le principal éditeur scientifique “for profit” se positionne sur ce créneau. La maîtrise par chaque institution du partage  de ses propres  jeux de données est devenu un enjeu primordial pour le fonctionnement d’une science plus ouverte et collaborative.

il vaut mieux déposer ses publications et ses données dans des systèmes institutionnels ou indépendants plutôt que dans des systèmes privés comme Mendeley ou ResearchGate. Voir les prises de position du  CNRS et l’INRIA, et bientôt à l’INRA,  dans ce sens.

source :

3 réflexions au sujet de « Mendeley Data en version test »

  1. Ping : Mendeley Data en version test | Observatoire de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *