Archives de catégorie : Non classé

Nouvelle version de Open Refine 2.7

Open Refine  est un outil open source, multiplateformes, qui s’installe sur son ordinateur et qui  permet le traitement et le nettoyage des données. La version  2.7 de Open Refine  est sortie le 17 juin 2017. Les principales nouveautés (voir realeases) sont  :

  • La reconciliation des données avec Wikidata, maintenu par la Wikimedia Foundation  qui remplace l’ancien service de reconciliation avec Freebase.
  • un bouton d’export de clusters dans les fonctionnalités de clustering
  • La traduction en japonais
  • Des opérations logiques multiples
  •  une fonction « Transform All » qui permet d’appliquer les opérations sur les autres colonnes
  • La résolution de bug

Un manuel d’utilisation collaboratif, en français, est disponible sur le wiki de l’IST INRA “Traitements documentaires – Outils et savoir-faire” . Détaillé et illustré de nombreux exemples, il s’étoffera et évoluera avec les astuces et cas d’usages que nous partagerons.

Sources

Mendeley Funding pour trouver des financements de recherche

Mendeley Funding est un nouvel outil qui  regroupe les offres de financement au niveau mondial. Il inclut les appel d’offres des organisations les plus importantes  incluant l’Union européenne, les organisations départementales des Etats-Unis comme le National Institute of Health, les UK Research councils etc. Le site recense plus de 22 000 appels d’offre mais seulement 18 appels à projets de l’ANR (voir figure).

Il existe des bases nationales (exemple en Allemagne) ou thématiques de recensement d’appels d’offres. Il existe un service payant Find Funding  de la Foundation Center (50 $ par mois) ou des bases de financements de gros financeurs comme l’Union européene. Mais pour l’instant il ne semble pas qu’il y ait d’autres services équivalents en ligne.

Les chercheurs peuvent rechercher par termes pour les financements pertinents, naviguer par type d’appel d’offres, thématiques ou bailleurs de fonds. Il est possible de sauvegarder les offres intéressantes et d’accéder aux informations détaillées des bailleurs.

Mendeley Funding ; recherche pour les financeurs français

 

 

Accès par http://www.mendeley.com/funding. ll est nécessaire d’avoir un compte.

Source :  Defeo, Christian (2017). Introducing Mendeley Funding. Mendeley Blog. 16 mai 2017.  https://blog.mendeley.com/2017/05/16/introducing-mendeley-funding

Rétrospective 2016

CC0 Public domain

 

 

 

 

 

 

 

L’observatoire de l’IST a publié 27 billets en 2016, ce qui  a généré plus de 33 000  lectures, le nombre de lecture des billets dépassant les 53000. Le compte Twitter lié à ce blog a atteint les 189 « followers ». Les sujets abordés correspondent à des thématiques qui préoccupent la communauté « Information scientifique et technique » de l’INRA : les données liées et leurs applications, les données de la recherche, les nouveaux modes de publications, les métriques alternatives, le text mining et la bibliométrie, l’évolution des outils de l’open access,  les réseaux sociaux académiques….

Nous vous souhaitons une très bonne année 2017  !

L’équipe des rédacteurs et rédactrices.

Liste des billets publiés en 2016. 

SocArXiv, nouveau serveur de preprints en sciences sociales

URFIST : Eléments de comparaison archives ouvertes et réseaux sociaux académiques

Un site web INRA sur la gestion et le partage des données de la recherche

Une thèse au sujet du crowdsourcing et des bibliothèques numériques

oaDOI : un DOI qui pointe vers la version en accès libre de la ressource

Réseaux sociaux académiques : usages, limites et recommandations Inra

API ISTEX : tutoriels d’interrogation

ISSN : open and not open linked data

Scigraph.com : future plateforme linked data de Springer Nature

Softwareheritage.org : une plateforme universelle pour conserver les logiciels libres

Elsevier dataSearch : un nouveau moteur de recherche des données de la recherche

Voyant tools : un environnement en ligne d’analyse de textes

Scholix : lier les données de la recherche et la littérature scientifique

ScanR : le moteur de recherche du MENESR pour identifier les structures de recherche françaises

Zotero 5.0 en version bêta

Elsevier achète le site de preprints en sociologie SSRN

Mettre nos données en réseau – un démonstrateur

Open Knowledge Maps : une interface visuelle pour chercher dans les contenus scientifiques

Crossref va permettre d’associer des DOI spécifiques aux préprints

Opendatamonitor: un site pour trouver, analyser et comparer des données ouvertes

Le panorama des réseaux sociaux 2016 de Fred Cavazza

Nouveau DOI pour les données ARGO : avec Seanoe, une nouvelle façon de citer des données dynamiques

Altmetrics : une nouvelle version de ImpactStory

Une nouvelle façon de publier la recherche ?

Le Web de données dans les bibliothèques, archives et musées

Data Literature Interlinking service

Zotero : comment organiser sa bibliothèque ?

EndNote X.7.4 : nouveau module « Manuscript Matcher »

La mise à jour gratuite X.7.4  (pour les détenteurs de la  version X.7)  de EndNote  propose une nouvelle fonction d’aide pour trouver des revues de publication pertinentes.

Dans la barre d’outils de EndNote web (plus exactement « EndNote Basic »), un nouvel onglet cliquable « Match » apparait. Il active un module qui permet à partir des éléments d’un manuscrit d’article de recherche, d’identifier des revues de publication pertinentes qui correspondent (matchent) à la thématique et aux références bibliographiques du document soumis.

A partir du titre et du résumé, complétés éventuellement des références bibliographiques enregistrées au préalable dans un groupe EndNote, un algorithme travaille sur les données issues du Web of Science, du Journal Citation Reports et d’autres sources pour établir une liste de revues candidates, soumises à l’appréciation de l’auteur.

Pour chaque titre sélectionné, différentes informations sont fournies : correspondance des mots-clés, facteur d’impact, rang dans les différentes catégories thématiques associées, quartile de notoriété …

endnote-manuscrit-matcher

Un bouton « Submit » permet enfin d’initier le processus de soumission à la revue de son choix.

A tester et comparer à des solutions proposées par d’autres outils comme :

 

Une palette d’outils pour les chercheurs

A l’heure de la « transition numérique », chacun peut se sentir un peu désorienté par la multiplication des outils qui fleurissent sur la toile, utilisables pour une gamme d’actions très variées touchant à la fois aux sphères personnelle et professionnelle.

En recherche, comme dans les autres secteurs, l’offre est très large, les outils nombreux et évolutifs,  souvent en interaction les uns les autres. Comment connaître, comparer et évaluer les outils disponibles ? quelles sont les grandes tendances d’utilisation ?

Des pistes de réponses sont données sur un site original développé par l’université d’Utrecht : Innovations in Scholarly Communications. Changing research workflows.

L’ambition affichée de ce site est de présenter d’une part l’offre en matière d’outils pour la recherche, de l’autre d’identifier et tracer grâce à une large enquête internationale, les usages réels de ces outils et leur impact sur le comportement et le travail des scientifiques.

Plus de 550 outils ou sites sont répertoriés et décrits. Une liste et une représentation graphique originale de cette palette d’outils sont proposées.

L’enquête  s’adresse  à tous les acteurs de la recherche (des étudiants aux chercheurs et  professeurs ) , ou d’appui à la recherche (documentalistes, éditeurs, financeurs ). Ouverte depuis mai 2015, elle restera active jusqu’en février 2016. En août 2015, plus de 4000 personnes y avaient répondu  (26% issues secteur IST, 63% de la communauté scientifique internationale). Les résultats établis sur les 1000 premières réponses sont déjà consultables en ligne. Leur lecture est intéressante et éclairante. Elle confirme comme d’autres enquêtes  l’usage grandissant des réseaux sociaux. Elle permet d’avoir une image des positions relatives par famille d’outils, de pointer certains positionnements dominants ou émergents (Google Scholar, ResearchGate, Twitter…) et celui des outils institutionnels. A terme, les responsables du projet espèrent aussi pouvoir identifier des différences de comportement dans les usages selon les disciplines, les origines géographiques …

Au delà des résultats  de l’enquête, une autre originalité est la présentation de  différents types de  « worflows » possibles qualifiés selon les outils utilisés aux différentes étapes du travail de recherche de : traditionnel, moderne, open science,  innovant, expérimental…

Le site liste enfin, par type d’activité,  les tendances,  attentes, incertitudes, opportunités ou défis sur les développements des outils et leurs usages.

Le poster ci-dessous présenté par les responsables du projet à la conférence  Force2015   (Oxford, Janvier 2015) résume l’ensemble de la démarche.

tableautendances-outils-usages

Prenez plaisir comme moi, à découvrir ce site coloré, clair et riche en informations.

Liens utiles :

Pour mémoire, d’autres sites inventorient des outils utiles en recherche

http://dirtdirectory.org/

Outils 2.0
Webographie de sites gratuits avec une interface en français

Une réunion d’experts pour renforcer les aspects sémantiques en agriculture

schemaGACS

from http://aims.fao.org/sites/default/files/files/Breakout_1.pdf

Un workshop « Improving Semantics in Agriculture » a réuni 35 experts  à la FAO les 2 et 3 juillet 2015. Les présentations sont disponibles sur le site AIMS. L’Inra était présent.

L’objectif de ce workshop était de dresser une feuille de route de  gestion de l’information partagée en agriculture en s’appuyant sur le partage de données sémantiques.

Le GACS (« Global Agricultural Concept Scheme ») voir le billet sur ce blog,  a commencé le travail dans cette direction en créant un noyau commun pour les trois thesaurus  majeurs en agriculture – Agrovoc, CAB et NAL – pour créer un entrepôt global de l’information conceptuelle et terminologique.

Il reste encore beaucoup à faire pour créer un point de référence et un hébergement pour les vocabulaires, taxonomies et ontologies en agriculture et nutrition. Après la phase d’expérimentation et de prototype, cette réunion avait pour objectif de proposer des pistes d’ évolutions futures.

Une synthèse « Préworkshop » des besoins de chaque institutions présente a été réuni dans un document. Les présentations des différents intervenants  et l’enregistrement audio des séances sont disponibles sur   http://aims.fao.org/node/117665

Souce « Improving Semantics in Agriculture » Workshop. 2-3 July 2015, FAO HQ. AIMS. http://aims.fao.org/node/117665

Numérisation des collections

La Bibliothèque et Archives nationales du Québec, la Bibliothèque nationale de France et le Musée canadien de l’histoire publient un recueil de règles de numérisation avec pour objectif d’harmoniser les pratiques de numérisation dans la francophonie. Destiné avant tout aux opérateurs des équipements de numérisation, ce recueil constitue une référence sur les pratiques de numérisation visant à orienter tous les intervenants dans la production de documents numérisés de qualité. Les responsables et les gestionnaires de projets qui numérisent des collections y trouveront de précieuses informations leur permettant de mieux comprendre ce à quoi ils peuvent s’attendre quant à la qualité de la numérisation. Il présente pour chaque type de document des spécifications techniques et des règles de prises de vues qui, sans constituer des normes à proprement parler, regroupent les meilleures pratiques actuelles, réalistes et accessibles sur le plan technologique, de trois institutions patrimoniales concernant la numérisation des documents.

Anctil, Marie-Chantal, Louise Renaud, Kathleen Brosseau, et al. 2014. Recueil de règles de numérisation. http://www.bnf.fr/documents/recueil_regles_num_francophonie.pdf, accessed January 19, 2015.

Vu sur : LaLIST

Un nouveau moteur de recherche qui ne collecte pas vos données personnelles

swiwwcows1Source : “NetPublic » . Swisscows : Moteur de Recherche Qui Ne Collecte Pas Les Données Personnelles.” Accessed October 30, 2014. http://www.netpublic.fr/2014/10/swisscows-moteur-de-recherche-qui-ne-collecte-pas-les-donnees-personnelles/.

Netpublic.fr a publié un billet sur un nouveau moteur de recherche Swisscows.  lancé en Suisse en juin 2014 par Hulbee SA/. Ce moteur,  comme DuckDuckGo ne collecte aucune données personnelles. Il cite une analyse sur le blog de François Charlet  : Swisscows, un moteur de recherche 100% suisse qui ne collecte aucune donnée.

Le billet met en avant la recherche d’image « . L’internaute a la possibilité d’affiner ses résultats dans la partie supérieure et de recherche selon des critères spécifiques : aspect, taille, couleur, style, visage. Les images sont affichées en miniatures ou vignettes sur la page. »

La société Swisscows.ch affiche la garantie sur sécurité des données garantie, l’utilisation de technologies  innovantes et la reconnaissance sémantique des informations qui rendent la recherche plus intuitive.

Cependant la démarche commerciale est très présente, et d’ailleurs clairement expliquée sur le site. Sur l’image ci-dessous montrant une recherche avec le mot « agroforestry. » On voit apparaître un bouton shopping et une publicité intégrée à gauche dans les mots permettant d’affiner la requête. François Charlet rappelle que les sites publicitaires auxquels vous accédez à partir de Swisscows n’ont pas, eux, de politique de non collecte des données.

swiwwcows2

A suivre donc pour une évaluation comparative des performances de recherche de ce moteur. Il est quand même intéressant de constater que la non collecte des données personnelles devient un argument marketing.

EndNote améliore sa fonction de partage collaboratif

library-partage La toute nouvelle version X.7.2 de EndNote vient d’être diffusée. Annoncée depuis quelques semaines, elle améliore les possibilités de partage de « bibliothèques » (au sens fichier bibliographique) avec d’autres utilisateurs du logiciel. Une personne peut ainsi inviter jusqu’à 14 autres utilisateurs, tous devant  posséder une version de X.7 (Mac ou windows) pour constituer un groupe collaboratif qui pourra partager des références bien sûr mais aussi les fichiers de texte intégral pdf associés, annotés éventuellement, et ce sans limite de consommation d’espace. L’accès et l’annotation simultanés sont possibles en temps réel dans la base ainsi partagée.

Le logiciel se rapproche ainsi d’autres outils concurrents. Pas de surcoût affiché mais tous les participants à un groupe de partage (15 personnes maximum : le propriétaire initial + 14 invités) doivent posséder la version EndNote X.7 qui elle n’est pas gratuite et un compte EndNote online…

La procédure est détaillée sur le site officiel de EndNote. Petit bémol après un premier test : la synchro des fichiers pdf semble un peu longue (dans la configuration du test)

 

 

Retour d’expérience sur les nouveaux systèmes de veille, 1 an après la fermeture de Google Reader

biblioSylvère Mercier revient pour Netsources sur le dispositif de veille qu’il avait mis en place, il y tout juste un an, suite à la fermeture de Google Reader (« Pocket et-IFTTT, une alternative très efficace à Google Reader« )

L’interview (augmentée de commentaires mis à jour) est également disponible sur son blog www.bibliobsession.net/.

A lire également sur l’Observatoire des technologies :

Veille documentaire avec ScoopIt, WordPress et IFTTT

Tutoriel pour IFTTT

Curation de Contenus : méthode, outils et retour d’expérience