Archives de catégorie : Portails web

Innovation en bibliothèque : étude des interfaces utilisateur

Dans le cadre d’un projet de portail innovant de bibliothèque numérique (dont Bibook, interface de prêt numérique, a constitué la première étape), L’ENSSIBLAB( Service de recherche appliquée de l’ENSSIB à l’Innovation numérique en bibliothèques), en partenariat avec les bibliothèques municipales de Grenoble, a publié en décembre 2014 Étude et repérages sur les interfaces documentaires innovantes. Cette étude est intéressante en particulier pour les critères et méthodes d’analyse qui ont été utilisés.

L’analyse des interfaces repose sur des tests en conditions réelles. 10 interfaces sont étudiées :

L’innovation des interfaces est mesurée quantitativement sur 6 critères en fonction de la présence ou non de propriétés caractéristiques  :

  • Innovation technique : Recherche unifiée – Recherche exhaustive
  • Innovation graphique : Visualisation des données – Responsive web design
  • Innovation sociale : Partage social – Participation de l’usager
  • Innovation économique : Outil libre – Mutualisation
  • Innovation politique : Données ouvertes, biens communs – Réutilisation, crowdsourcing
  • Innovation dans la gestion de la donnée : Modélisation FRbr – Web sémantique

Trois groupes d’interface ont ainsi été identifiés (codes couleur) :

interface-innovantes-biblio

D’autres interfaces sont données en exemple dans les derniers chapitres consacrés aux aides en ligne innovantes et aux outils de recommandation sociale.

Référence : Muller, C.  2014. Étude et repérages des interfaces documentaires innovantes [http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64911-etude-et-reperages-sur-les-interfaces-documentaires-innovantes]

Comparatif de 9 “discovery tools”

Dans le numéro d’octobre, Archimag propose un tableau comparatif des “outils de découverte” (discovery tools) qui permettent d’accéder à l’ensemble des fonds documentaires, locaux ou distants, d’un établissement (quels que soient leur support, leur mode et leur lieu de stockage). Ces outils se caractérisent par une simplicité d’usage pour l’utilisateur, doublée d’une possibilité de recherche complexe valorisant au mieux les ressources. Ils s’appuient sur un index central, immense base de métadonnées fournie par le producteur du logiciel et interrogée par le moteur de recherche lorsqu’un usager saisit une requête.

Parmi les outils comparés par Archimag figurent des outils Open Source :

AFI-OPAC1     invenio     vf-beta

Pour aller plus loin, on pourra lire l’étude de l’UKSG sur l’impact des Resource Discovery
Services (RDS) en bibliothèque :

Vu sur : Bibliothèque : découvrir son discovery tool. Archimag. 2014 (278)29-32.

PhD On Track – Un outil pour les doctorants

phdOnTrackPhD On Track est destiné aux doctorants et a pour objectif de leur apprendre à rechercher, cartographier, traiter et publier l’information scientifique. Ce site a été réalisé par des universités et écoles norvégiennes.

Un premier module “Review and discover” aborde les principes de la mise en place d’une stratégie de recherche documentaire, évoque les différents styles de citations bibliographiques et propose des systèmes de gestion de références, avec une brève présentation de EndNote, EndNote web, refWorks, Zotero, Mendeley et BiBteX (avec pour certains des liens vers des tutoriels).

“Share and Publish” s’intéresse au processus de publication (soumission, peer-review) et traite des questions de droits d’auteurs et d’Open Access.

Le dernier module “Evaluation and ranking” explique le fonctionnement des classements (calcul des Facteurs d’impact et des H-Index), avec un focus sur les système danois et norvégiens.

http://www.phdontrack.net/

 

JocondeLab : utilisation du web sémantique pour un accès multilingue aux ressources culturelles françaises

JocondeLab, site issu d’un projet expérimental de tagging sémantique contributif appliqué à 300 000 œuvres de la base Joconde du ministère de la Culture et de la Communication, a été inauguré le 27 janvier. Exploitant les technologies du Web des données il relie les mots-clés de la base Joconde aux entrées de DBpedia en français. Ces liens permettent d’enrichir la recherche et la navigation sur le site avec les métadonnées extraites de Wikipedia, et en particulier les termes équivalents dans diverses langues, offrant ainsi un accès multilingue aux ressources sans qu’il ait été nécessaire de passer par une étape de traduction. Les entrées de Wikipedia sont également utilisées pour suggérer, par autocomplétion, les tags qu’un contributeur (anonyme) peut ajouter pour décrire une œuvre de son choix ou proposée par JocondeLab. JocondeLab est actuellement proposé en 14 langues. Outre la recherche, le site permet de naviguer à partir d’une carte du monde, d’une frise chronologique ou d’un nuage de mots-clés.

Le projet Joconde-Lab est dirigé par la délégation générale à la langue française et aux langues de France en collaboration avec le service des musées de France et le département des programmes numériques. La plate-forme est développée par l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI).

En savoir plus : http://jocondelab.iri-research.org/jocondelab/about/

Vu sur : ENSSIB

 

ISIDORE, plateforme de recherche en sciences humaines et sociales

ISIDORE est la nouvelle plateforme de recherche spécialisée en SHS.

Lancée en décembre 2010 par le CCSD/CNRS dans le cadre du grand équipement ADONIS, cette plateforme moissonne, indexe et enrichit les données de plus de 700 sources de données ! En savoir plus…