Archives par étiquette : crowdsourcing

Une thèse au sujet du crowdsourcing et des bibliothèques numériques

By James Montgomery Flagg (http://www.usscreen.com/american_spirit/) [Public domain], via Wikimedia Commons

By James Montgomery Flagg (http://www.usscreen.com/american_spirit/) [Public domain], via Wikimedia Commons

Les bibliothèques ont déjà eu recours à l’externalisation de certaines tâches de saisies de notices bibliographiques, de catalogage, d’indexation ou encore de correction de l’OCR auprès de prestataires dans des pays où la main d’œuvre est dite à bas coût. Cette externalisation est demeurée dans un cadre contractuel et limité et n’a pas bouleversé en profondeur le mode de fonctionnement sur lequel repose les bibliothèques. Mais, avec le développement du crowdsourcing, il pourrait être envisagé d’externaliser (« outsourcing ») certaines de ces tâches, non plus auprès de prestataires, mais auprès de foules (« crowd ») d’internautes et donc de faire faire une partie du travail des professionnels par des amateurs. Le « crowdsourcing » modifie ainsi le paradigme sur lequel repose des bibliothèques encore largement centrées sur la constitution et la conservation de collections. Il modifie également le rapport entre les producteurs d’un service que sont les bibliothécaires et ses consommateurs que sont les usagers, ces derniers devenant également des producteurs actifs du service. Le crowdsourcing pourrait aussi interroger les politiques documentaires des bibliothèques qui anticipent les besoins dans une logique d’offre qui n’est pas directement et immédiatement déterminée par la demande. C’est particulièrement le cas avec la numérisation à la demande par crowdfunding, une forme de crowdsourcing faisant appel, non pas au travail des foules mais à leurs ressources financières ou avec l’impression à la demande qui lui est indissociable. Avec ces modèles économiques à la demande, la politique documentaire est finalement partagée avec les usagers qui décident de ce qui sera numérisé et/ou imprimé. Les collections deviennent ainsi l’œuvre des usagers. Continuer la lecture