Archives par étiquette : partage de données

Un site web INRA sur la gestion et le partage des données de la recherche

datapartagebandeau

L’inra s’engage sur le partage des données, en diffusant une Charte pour le libre accès aux publications et aux données  et avec un site web, Datapartage, pour accompagner la gestion des données et présenter l ’offre de services «gestion et partage des données ». Le site propose 4 rubriques : Gérer, Partager, Réutiliser et Technologies.

Les services proposés sont :  attribuer un DOI à un jeu de données INRA, choisir un entrepôt pour déposer ses données, écrire un plan de gestion de donnés à l’aide d’un site dédié et des formations et publier un vocabulaire ou une ontologie. Une offre de formation se met progressivement en place à travers les infodoc express et les classes virtuelles (voir la formation sur les datapapers).

https://www6.inra.fr/datapartage/

Documents complémentaires

Academic torrents

Deux étudiants de l’Université de Massachusetts ont ouvert la plateforme Academic Torrents qui permet aux scientifiques de partager des publications et des données de la recherche [1].  A la différence des autres entrepôts de données comme Zenodo, Dryad ou encore Figshare, AcademicTorrents utilise le protocole bittorrent pour proposer des ressources distribuées (Peer to Peer ou P2P). Le site indexe plus de 1.5 pétabits de données selon [1] et plus de 6.91Tb de données disponibles selon Academic Torrents. Il contient des “données phares” comme la carte de Mars de la NASA, ou une copie de Wikipedia.

Academic Torrents permet de rechercher à travers les documents, les jeux de données ou les collections, voir ci-dessous l’affichage par collections :

Ce site est intéressant car il offre une réponse aux problèmes de persistance et de disponibilité des données de la recherche gérées par les institutions [2]. Les données en P2P étant réparties sur les sites qui les ont téléchargées, elles peuvent être déchargées même si le site principal n’est pas connecté. L’inconvénient majeur est justement que l’utilisation du P2P  est souvent restreint  dans les institutions de recherche et qu’un client bittorrent est nécessaire pour utiliser le site.

http://academictorrents.com/

[1] “Academics Launch Torrent Site to Share Papers and Datasets | TorrentFreak.” Accessed February 26, 2014. http://torrentfreak.com/academics-launch-torrent-site-to-share-papers-and-datasets-140131/.

[2] “Academic Torrents: Bringing P2P Technology to the Academic World.” MyScienceWork. Accessed February 26, 2014. https://www.mysciencework.com/news/11123/academic-torrents-bringing-p2p-technology-to-the-academic-world.

 

IPOL : une revue innovante pour valider, di ffuser, et partager la recherche en mathématiques appliquées

IPOL-header-logoPour être vérifiable et reproductible, la recherche en mathématiques appliquées doit être accompagnée d’une implémentation complète, fiable et documentée. Pour répondre à ce besoin et valoriser les travaux sur le logiciel, Jean-Michel Morel et Nicolas Limare du CMLA (Centre de Mathématiques et de Leurs Applications) de l’ENS Cachan ont lancé en 2011 IPOL (Image Processing On Line), un journal en ligne et en libre accès, revu par les pairs, qui propose une nouvelle manière de valider, diffuser, et partager la recherche dans ce domaine. IPOL publie des articles décrivant des algorithmes, le code source de ceux-ci et les données, permettant ainsi non seulement de vérifier et de reproduire les résultats et aussi de tester ces algorithmes en ligne avec ses propres données. Les expériences originales sont archivées et accessibles. Les articles sont référencés par un DOI et indexés dans les bases bibliographiques.

Les articles sont sous Creative Commons avec restrictions CC-BY-NC-SA, les données sous Creative Commons ouvert CC-BY et les logiciels sous licence libre GPL, AGPL, LGPL ou BSD.

Vu sur le site Descripteurs : Libérer les Revues et les données de la recherche

Pour en savoir plus :

Rapport sur l’intégration des données dans les publications

Dans le cadre du projet ODE (Opportunities for Data Exchange), destiné “a soutenir et promouvoir le partage de données, leur réutilisation et leur préservation”, un rapport “Report on integration of data and publication“est paru en octobre 2011.

Aujourd’hui, sur le site E-Science, E. Manon nous propose en français une analyse précise et complète de ce rapport. Dans ce billet, sont décrits notamment les pratique et le role de chaque acteur concerné par le traitement des données pour la recherche :  chercheurs,  éditeurs, bibliothèques et gestionnaires de données.