Soumission d’un data paper dans Data in Brief

Nous avons soumis un article à une revue d’Elsevier, et avons été invités, au cours du processus éditorial, à soumettre un article à la revue ‘Data in Brief’ sur la base du Supplementary Material (voir ci dessous).
Que pensez-vous de cette proposition ?
La publication d’un data paper dans cette revue est-elle une bonne chose d’un point de vue stratégie de publication au niveau individuel et collectif ?

Data in Brief (optional)
We invite you to convert your supplementary data (or a part of it) into a Data in Brief article. Data in Brief articles are descriptions of the data and associated metadata which are normally buried in supplementary material. They are actively reviewed, curated, formatted, indexed, given a DOI and freely available to all upon publication. Data in Brief should be uploaded with your revised manuscript directly to Process Biochemistry. If your Process Biochemistry research article is accepted, your Data in Brief article will automatically be transferred over to our new, fully Open Access journal, Data in Brief, where it will be editorially reviewed and published as a separate data article upon acceptance. The 2015 Open Access fee for a Data in Brief is only $250.
Please just fill in the template found here: http://www.elsevier.com/inca/publications/misc/dib_data%20article%20template_for%20other%20journals.docx Then, place all Data in Brief files (whichever supplementary files you would like to include as well as your completed Data in Brief template) into a .zip file and upload this as a Data in Brief item alongside your Process Biochemistry revised manuscript. Note that only this Data in Brief item will be transferred over to Data in Brief, so ensure all of your relevant Data in Brief documents are zipped into a single file. Also, make sure you change references to supplementary material in your Process Biochemistry manuscript to reference the Data in Brief article where appropriate.
Questions? Please contact the Data in Brief publisher, Paige Shaklee at dib@elsevier.com
Example Data in Brief can be found here: http://www.sciencedirect.com/science/journal/23523409

INRA-QR-IST-LOGO-50

La proposition de publication dans Data in Brief précise que les données sont révisées par des pairs, organisées, formatées, indexées et ensuite mises à disposition librement avec un identifiant de type DOI. Des liens pérennes sont faits entre le data paper et l’article de recherche original. Cela semble donc être en accord avec les principes Inra définis selon les initiatives et recommandations internationales, européennes et nationales (https://intranet6.inra.fr/openscience/Pour-vous-guider/La-politique-de-l-Inra). Néanmoins, le principe 6 de cette politique précise qu’il faut « privilégier les entrepôts nationaux ou internationaux« .

D’un point de vue stratégie de publication, la publication d’un data paper vous permet  (cf. https://intranet6.inra.fr/openscience/Partager/Valoriser-ses-donnees/Publier-un-Data-Paper) :

  • d’informer la communauté scientifique de l’existence et de la disponibilité du jeu de données
  • de valoriser les données, avec un objectif d’ouverture :
    • en leur apportant une bonne visibilité
    • en facilitant leur réutilisation par une rédaction soignée des métadonnées
    • en explicitant leur potentiel de réutilisation
  • d’obtenir une reconnaissance du travail réalisé (crédit aux auteurs), grâce à sa citabilité.

Certains spécialistes de ces questions soutiennent même l’existence d’un « Open Data advantage » :

Un billet de Stacy Konkiel sur le blog Impactstory explique les différentes modalités de citations des données et jeu de données (voir : Tracking the impacts of data – beyond citations http://blog.impactstory.org/data-impact-metrics/

Bien que la littérature soit abondante sur l’incitation à publier ses données, les retours d’expériences de publication de data papers sont peu nombreux car cette pratique est encore relativement récente.

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que la publication de données va vous demander du temps supplémentaire (= préparation du jeu de données + temps de soumission). Ce temps devrait toutefois être gagné le jour où vous pourriez avoir besoin de réutiliser vos données. Une question essentielle à vous poser avant toute publication est donc le potentiel de réutilisation de vos données que ce soit par vous ou par d’autres chercheurs .

Ce contenu a été publié dans Données de la recherche, Open access. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.