Google Reader victime de Google +

La nouvelle version de Google Reader a été mise en ligne le 1er novembre. Malheureusement,  cette nouvelle version se révèle être plutôt décevante car certaines fonctionnalités ont disparu.

En effet, il n’est plus possible de générer et d’alimenter des « Pages publiques » Google Reader par l’ajout d’un simple tag.

Ces « Pages Publiques » de Google Reader « étaient pourtant appréciées par beaucoup d’utilisateurs. Notamment par les professionnels de la documentation : elles permettaient de diffuser, sans aucune restriction et dans un cadre convivial,  des résultats de veille ciblés (voici un exemple de page publique, mise à jour automatiquement chaque  fois qu’une ressource été taguée avec le terme « Sophie »).

La direction de Google a donc fait le choix de transférer cette fonctionalité via Google + (voir ici sur le blog Presse citron les explications de la direction de Google concernant ce choix). Résultat :  la diffusion automatisée de votre veille n’est possible que via l’application Google +, et son partage uniquement réservé aux personnes ayant un compte Google+.

Il semblerait bien que le développement de Google + soit LA priorité de la direction de Google. Google Reader n’étant pas la seule application à subir cette politique de développement de Google + . Voir à ce sujet, sur le blog Le Monde « Big Browser, « Comment Google+ énerve les geeks en tuant l’outil de recherche « + » « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.