Curateur, webineur ou médiateur numérique ?

En ces temps d’abondance informationnelle un ensemble de questions revient toujours et sans cesse : Comment gérer ces flux d’informations sur le web ? Comment faire partager aux autres l’information que l’on trouve et que l’on juge intéressante pour telle ou telle communauté d’intérêts ? Une des réponses vient d’outils que l’on a déjà cités sur ce blog, comme Pearltrees, Scoop-it ou encore Pinterest.

Mais si le rôle émergent et de plus en plus important de ces personnes qui « partagent de l’info » est évident, le terme qui les désigne l’est beaucoup moins. Pour contrer le terme « curateur » qui monte (ou buzze) sur le web depuis plus d’un an, certains blogueurs préfèreraient voir émerger des appellations moins barbares comme « webineur » ou « médiateur numérique ».

A lire sur les blogs Bibliobsession et Transnets

0 réflexion sur « Curateur, webineur ou médiateur numérique ? »

  1. L'Hostis Dominique

    En prolongement du billet de Fanny, on pourra lire le petit article « Science et curation : nouvelle pratique du Web 2.0 » : un rappel de l’origine du terme « curation » qui nous viendrait en fait du monde des arts plastiques, un développement sur le rôle du curateur, et des applications concrètes en recherche via le développement de plateformes collaboratives (avec des outils comme Zotero, Mendeley, et ResearchGate) mais aussi dans le domaine de la culture scientifique et technique.
    A lire à l’adresse : http://blog.mysciencework.com/2012/02/03/science-et-curation-nouvelle-pratique-du-web-2-0.html

    Et prendre le temps aussi de découvrir les autres articles très intéressants du dossier dans lequel cet article s’insère : « Les Réseaux Sociaux Scientifiques »
    http://blog.mysciencework.com/type/scientific-network
    sur le blog : My Science Work – L’actualité multidisciplinaire de la recherche

    Répondre

Répondre à L'Hostis Dominique Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.