Rapport final du W3C : « Bibliothèques et web de données »

La traduction en français du Rapport final du groupe d’incubation W3C « Bibliothèques et web de données«  est disponible. Le groupe dont la mission était de « contribuer à améliorer de façon globale l’interopérabilité entre les données de bibliothèque sur le web en rassemblant des professionnels travaillant sur le Web sémantique – notamment sur le web de données –  » aboutit aux recommandations suivantes :

  • Les dirigeants de bibliothèque doivent identifier des jeux de données susceptibles d’être exposés dans un premier temps sur le web de données et encourager le débat sur l’ouverture des données et les aspects juridiques afférents.
  • Les organismes responsables des normes bibliographiques doivent renforcer la participation des bibliothèques au processus de standardisation du web sémantique, développer pour ces dernières des normes compatibles avec le web de données et diffuser des bonnes pratiques en matière des patrons de conception pour les données liées de bibliothèque.
  • Les concepteurs de systèmes et de données doivent rendre plus performants les services aux utilisateurs en s’appuyant sur les possibilités du web de données, créer des URI pour les items appartenant aux jeux de données des bibliothèques, mettre en œuvre des politiques pour la gestion des vocabulaires RDF et leurs URI et exprimer les données de bibliothèque avec la réutilisation ou la mise en correspondance des vocabulaires existants dans le web de données.
  • Les bibliothécaires et les archivistes doivent veiller à la conservation des éléments de description et des vocabulaires d’autorité du web de données et appliquer leur savoir-faire – conserver et gérer sur le long terme – au web de données.

On trouve en annexe un inventaire des ressources existantes :

  • jeux de données décrivant les ressources de la bibliothèque telles que le British National Bibliography, le SUDOC, CrossRef et Europeana ;
  • vocabulaires d’autorité tels que la Liste des vedettes matières de la Bibliothèque du Congrès, AGROVOC, le fichier d’autorité international virtuel (VIAF), la Classification décimale Dewey et Geonames ;
  • éléments de description de métadonnées tels que les termes de métadonnées DCMI, les éléments de RDA (Resource Description and Access), Simple Knowledge Organization System (SKOS) et Friend of a Friend Vocabulary (FOAF).

ainsi qu’un aperçu des technologies qui permettent la production et la consommation de données liées. L’importance de l’alignement pour l’interopérabilité des ressources y est également développé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.