Paperity, nouvel agrégateur d’articles en OA

paperity1

Test très rapide de ce  tout nouvel agrégateur dont l’objectif affiché est de mettre à disposition de façon exhaustive les articles Peer Review publiés en Open Access.

L’interface de recherche est simplissime : une seule fenêtre de recherche à la Google et surtout  ni aide, ni module de recherche avancée visibles ?

Questionné, le site-support,  par la voix de Marcin Wojnarski (fondateur du site) confirme la volonté de démarrer avec un mode search très simple et demande un peu de patience… Il précise que la syntaxe courante utilisée sur la plupart des moteurs de recherche est utilisable sur Paperity et que des spécifications détaillées seront bientôt publiées.

En attendant de plus amples explications, quelques retours sur des essais très rapides :

  • Outre son objectif affiché d’exhaustivité, l’originalité du site tient en l’agrégation (c’est le mot employé)  entre la référence et le texte intégral (pdf). A  la différence de sites proches comme Pubmed Central ou le DOAJ qui exposent les métadonnées des articles mais redirigent vers des sites externes pour l’accès au texte intégral Paperity s’adapterait à toutes les technologies utilisées par les périodiques pour afficher directement les contenus des articles… Effectivement, la lecture des pdf qui se chargent dans une fenêtre sous chaque référence examinée est agréable et assez rapide (mais cela varie selon la source).
  • On a sous la main les commandes habituelles que l’on trouve dans les lecteurs intégrés et en plus, la possibilité de twitter pour partager un document …
  • J’ai également noté quelques  similitudes avec Mendeley : une commande de copie au format txt du contenu des pdf est disponible (cette fonction a été aussi annoncée dans Mendeley – nouvel onglet « enrichments » visible pour certains articles en OA mais rarement (ou plus)  active à ma connaissance) et le système ramène automatiquement à gauche dans une fenêtre « see also » des articles connexes (la fonction « Related Documents » de Mendeley fait la même chose, mais l’algorithme ne me semble pas ramener les mêmes documents).

Pour la syntaxe de recherche, il semble que :

    • les guillemets sont reconnus pour encadrer une expression littérale,
    • le signe + peut être utilisé pour obtenir une combinaison, l’espace pour le OR implicite …
    • les parenthèses permettent d’isoler des groupes de termes …

mais les requêtes sont difficiles à écrire sans règles explicites, ni surtout la possibilité de rechercher ou limiter sur des champs d’interrogation spécifiques. Enfin, à partir de la liste des résultats à une requête d’interrogation, aucune fonction d’export n’est actuellement proposée.

Voilà quelques impressions à chaud sur ce nouvel outil, à suivre…

paperity2

1 réflexion sur « Paperity, nouvel agrégateur d’articles en OA »

  1. Ping : Paperity, nouvelle source bibliographique ? | A...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.