GitHub pour les scientifiques : une bonne ou mauvaise manière ouverte d’héberger et de partager les connaissances ?

Sources :

  1. il existe  un service interne pour obtenir un DOI en particulier pour des données,
  2.  concernant Github en tant que forge logiciels, une réflexion est lancée sur la mise en service d’une forge INRA nationale qui garantira la propriété intellectuelle et la pérennité des logiciels,
  3. pour ce qui concerne l’hébergement des données, le chantier interne partage de la donnée a vocation à proposer des solutions de stockage et d’échange des données.

actualisation du 2 juin 2017 :

Préconisation INRA pour l’utilisation d’une forge logicielle

Le document d’orientation #INRA2025 nous implique dans une science ouverte, reproductible et interdisciplinaire, qui s’appuiera sur les avancées technologiques du numérique. Cette préconisation est décrite de façon voulue simple dans la note suivante : INRA-UtiliserForge

3 réflexions sur « GitHub pour les scientifiques : une bonne ou mauvaise manière ouverte d’héberger et de partager les connaissances ? »

  1. Ping : GitHub pour les scientifiques : une mani&egrave...

  2. Ping : GitHub pour les scientifiques : une mani&egrave...

  3. Pascal M. Aventurier Auteur de l’article

    Préconisation INRA pour l’utilisation d’une forge logicielle (voir l’ajout de texte dans le billet)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.