Ferret : une extention Chrome pour enrichir vos lectures d’articles en biosciences

Ferret est une extention du navigateur Chrome qui permet des fonctionnalités intéressantes à partir de vos lectures d’articles comme l’historique de vos lectures, un résumé automatique, l’identification de noms d’espèces ou de composés chimiques ou encore les différents commentaires qui ont été publiés sur l’article. Il semble être conçu pour fonctionner sur des sources biomédicales.

Ferret lie  les articles à d’autres sources de données et services. Plus de 25 sources sont connectées comme ChEBML, KEGG, UniProt, Altmetrics, FigShare et PubPeer.

Sur l’article suivant affiché dans le navigateur Chrome, l’extention Ferret a automatiquement reconnu les protéines, les espèces, les chaines de textes sur l’anatomie etc…

ferretutilisation

 

source :  Ferret.ai launched! Thursday 24 September 2015. http://ferret.ai/blog/detail/ferret-ai-launched

2 réflexions sur « Ferret : une extention Chrome pour enrichir vos lectures d’articles en biosciences »

  1. Ping : Ferret : une extention Chrome pour enrichir vos...

  2. Sophie Aubin

    Bonjour,

    cette extension est extrêmement séduisante
    1) de par son intégration directement dans le navigateur. Une des principales limites auxquelles nous sommes confrontés dans les projets de text mining est l’ajout d’une Nième application difficile à intégrer à l’environnement de travail du scientifique.
    2) la personnalisation qu’il offre : exploitation de l’historique des documents consultés et des objets identifiés
    3) sa gratuité en regard de la qualité de service qu’il offre – à première vue. Une étude approfondie impliquant des scientifiques permettrait de conforter cette intuition. On peut au moins dire que « ça aide » pour un investissement nul. En tous cas pour l’instant. Rien ne dit qu’ils le laisseront en accès gratuit une fois qu’on sera accros…
    4) des services originaux qu’il offre, notamment la possibilité de retracer le cheminement intellectuel qui a permis d’accéder à une connaissance (si cela a un intérêt pour le scientifique toutefois)

    MAIS
    Cet outil pose sérieusement la question du risque de captage des données de l’utilisateur par un tiers. Ce n’est pas anodin. Lorsque l’utilisateur enregistre volontairement son parcours, ses documents préférés – ou involontairement (en cliquant sur certaines entités plus que sur d’autres par exemple).
    Extrait de Privacy policy (http://ferret.ai/privacy-policy)
    « Information we collect automatically. We may collect certain information automatically when you use our Services, such as your Internet protocol (IP) address and other device identifiers that are automatically assigned to your computer or device when you access the Internet, browser type, operating system, Internet service provider, pages that you visit before and after using the Services, the date and time of your visit, information about the links you click and pages you view within the Services, and other standard server log information.

    Il faut s’interroger sur les finalités, à voir ce témoignage intéressant : http://chem-bla-ics.blogspot.fr/2015/08/linking-papers-to-database-to-papers.html

    Sophie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.