API ScienceDirect et entrepôts institutionnels

L’Université de Floride (UF) et Elsevier ont dévoilé fin mai le résultat du projet pilote sur lequel ils collaborent depuis 2014[1] et qui permet à l’université, par le biais de l’API ScienceDirect, de connecter son entrepôt institutionnel IR@UF à la plateforme ScienceDirect. Les nouveaux articles publiés par les chercheurs de UF dans les revues d’Elsevier sont ainsi automatiquement signalés dans l’entrepôt (les métadonnées des articles anciens ont également été récupérées).

Si ce lien entre la plateforme de l’éditeur et l’entrepôt peut accroître la visibilité des publications des chercheurs de l’UF en améliorant l’interopérabilité des systèmes, il ne permet pas en tant que tel le libre accès à la publication puisque les conditions d’accès de l’utilisateur aux textes intégraux sur la plateforme éditoriale sont inchangées. Par ailleurs il permet à Elsevier de collecter des données sur l’activité des utilisateurs qui accèdent à ces publications.

La prochaine étape annoncée du projet est de permettre à tout utilisateur d’accéder à une version intégrale de la publication sur la plateforme éditoriale : la version de l’éditeur pour les abonnés à Science Direct, la version acceptée du manuscript après une période d’embargo pour les autres.

Source : Opening Up the Repository: University of Florida, Elsevier explore interoperability in the publishing space

[1] Automating IR updates: The University of Florida and Elsevier answer questions about their institutional repository pilot project. By Judith Coffey Russell, University of Florida, and Alicia Wise, Elsevier | July 13, 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.