Archives par étiquette : archives ouvertes

Présentation des évolutions de HAL en 2017

LE CCSD présente  les évolutions de la plateforme d’archives ouvertes HAL.  Les développements sont principalement assurés par le CCSD et  l’INRIA. Une nouvelle interface de dépôt est disponible, plus simple et plus rapide et les métadonnées seront complétées soit à partir des données intégrées dans le PDF, soit à partir d’identifiant du document (DOI, PMID,…) . Les co-auteurs et les administrateurs des différents portails HAL seront informés du dépôt et les co-auteurs pourront valider leur statut de co-auteur par email. Une API Affiliation  permettra de repérer et d’harmoniser les affiliations. Le répérage des références citées sera automatique en utilisant Grobid et le lien vers le texte intégral sera affiché en utilisant  OaDOI . Les identifiants Orcid pourront être signalé avec l’identifiant auteur IDHAL. Enfin un portail data.archive-ouvertes.fr permettra de rechercher dans les données bibliographiques, les données sur les structures, les données sur les projets de les exploiter  dans le web sémantique.

 

L'interface du portail de données data.archives-ouvertes.fr

L’interface du portail de données data.archives-ouvertes.fr

 

source : Barborini Y.;Berthaud, C.; Denoux, S.; Tourney R. (2017).Les évolutions de HAL : présentation du 20 septembre 2017. https://www.slideshare.net/OAccsd/les-volutions-de-hal-prsentation-du-20-septembre-2017

ScanR : le moteur de recherche du MENESR pour identifier les structures de recherche françaises


scanrinterfaceScanR, lancé le 6/07/2016 en version bêta est présenté comme “le moteur de la recherche et de l’innovation“ qui permet de rechercher des acteurs de la recherche publiques et privés implantés en France. Il a été développé par le Ministère  de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la recherche à partir d’un nombre impressionnant de ressources fournies par les organismes de recherches mais aussi par des entités travaillant sur l’Open data (Etalab, OpenData…), des référentiels (GRID, Global Research Identifier Database), RNSR, Répertoire national des structures de recherche, Crossref…), des réservoirs de contenus (Espace.net pour les brevets,  theses.fr pour les thèses) et des archives ouvertes (Prodinra et HAL).

scanR-sources

Ces différentes sources alimentent les pages d’informations sur les structures de recherche. Les utilisateurs peuvent y contribuer directement en signalant des erreurs ou en proposant des enrichissements (crowdsourcing).

ScanR permet en particulier

  • d’identifier des partenaires potentiels sur un projet de recherche
  • de connaître les publications d’un laboratoire ou les brevets d’une entreprise
  • de visualiser  les relations entre les différentes entités
  • ou de visualiser les caractéristiques scientifiques d’un territoire.

L’interface permet une recherche en texte intégral qui peut être filtrée par type d’entité (public / privé), par tutelle (CNRS, INRA…..), par thématiques (listes fermées en français),  par localisation géographique et par projet.

Une recherche sur le mot « forêts » permet d’avoir d’une part la liste des structures pour lesquelles le terme apparaît dans une ou plusieurs sources (source spécifiée : Recherche trouvée dans…) :

structure-foret

Exemple de structure apparaissent en réponse à une requête

et d’autre part une vue synthétique des caractéristiques de ces structure :

scanRforets

Exemple de pages d’informations sur l’unité Écologie des Forêts Méditerranéennes  (URFM) de l’INRA

unité Écologie des Forêts Méditerranéennes - fiche de l'unité

unité Écologie des Forêts Méditerranéennes – fiche de l’unité

 Écologie des Forêts Méditerranéennes - visualisation des collaborations

Écologie des Forêts Méditerranéennes – visualisation des collaborations

Écologie des Forêts Méditerranéennes - Publications

Écologie des Forêts Méditerranéennes – Publications

Des API sont proposés pour exploiter les données de scanR, également disponibles sous licence ouverte sur le portail open data de l’enseignement supérieur et à la recherche.

Vu sur :  ADBU.fr : ScanR: le nouveau moteur de recherche du MENESR qui identifie en quelques clics les orientations et les productions de toutes les structures de recherche françaises. .  Voir aussi la  vidéo de l’annonce

accès à ScanR https://scanr.enseignementsup-recherche.gouv.fr/

 

Pour citer ce billet : Aventurier, Pascal, Cocaud, Sylvie. 2016. « ScanR : le moteur de recherche du MENESR pour identifier les structures de recherche françaises | Observatoire des technologies de l’IST ». Consulté le juillet 7 2016 . https://ist.blogs.inra.fr/technologies/2016/07/07/scanr-le-moteur-de-recherche-du-menesr-pour-identifier-les-structures-de-recherche-francaises/.

Auto-archiver avec facilité dans une archive institutionnelle : Microinteractions et expérience utilisateurs

L’article décrit l’expérience  de archive institutionnelle (Ro@M) de l’Université MacEwan (Edmonton, Canada) .Les bibliothécaires qui menaient le projet ont souhaité s’assurer que le site offrait un moyen facile et efficace de déposer des documents et ainsi assurer la viabilité de l’application sur le long terme. Cet article présente leur approche des tests d’utilisabilité en mettant en pratique le cadre des microinteractions de Dan Saffer. Il souligne les étapes suivies pour les tests et précise la procédure d’auto-archivage, mettant en lumière comment d’autres peuvent appliquer le concept de microinteractions pour mieux comprendre l’utilité et l’expérience utilisateur prodiguées par un site web [2].

et l’auteur du billet [1] souligne :

Associée aux tests d’utilisabilité, l’approche par microinteractions semble prometteuse pour déceler tous les points de blocage des procédures. Les résultats eux-mêmes sont intéressants et montrent que soigner les moindres détails compte beaucoup dans l’adoption d’une nouvelle application.

sources :

  • [1] Alarcon, Nicolas (2015). Comment améliorer l’expérience utilisateur (UX) d’une archive ouverte ?  The Assesment Libriarian . http://assessmentlibrarian.fr/?p=2064
  •  [2] Alarcon, Nicolas (Trad.) : Auto-archiver avec facilité dans une archive institutionnelle : Microinteractions et expérience utilisateurs. Traduction de Betz, Sonia & Hall, Rbyn (2015). Self-Archiving with Ease in an Institutional Repository. http://roam.macewan.ca/islandora/object/gm:664

 

MOOCSciNum : Numérique et recherche en santé et sciences du vivant : nouvelles pratiques et enjeux

moocprtaiquenumeroqe

Overture des inscriptions pour le MOOCSciNum  » Numérique et recherche en santé et sciences du vivant : nouvelles pratiques et enjeux » qui commencera le 19 octobre.

 

Ce MOOC a pour objectif de donner aux chercheurs, professionnels de la recherche en santé et sciences du vivant et futurs chercheurs français et francophones les éléments nécessaires pour s’adapter à l’évolution des pratiques de recherche en santé (de la gestion à la communication et à la diffusion de ressources scientifiques) et leur permettre de prendre en main les outils numériques associés. Il permettra en outre de saisir certains nouveaux enjeux technologiques, sociaux, juridiques, éthiques tels que le libre accès à la publication scientifique, le partage de données scientifiques ainsi que les changements de méthodologies que le numérique peut introduire dans les pratiques de recherche (data driven research, recherche participative)…. source France Université Numérique.

Inscription sur France Université Numérique https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/VirchowVillerme/06005/session01/about. Voir la présentation sur Dailymotion.

Plan du cours (source France Université Numérique)

Séance 0 : Recherche à l’ère du numérique : quelles transformations ? (séance d’introduction)
Numérique et Recherche
Présentation du MOOC

 Séance 1 : S’appuyer sur des ressources scientifiques existantes
Bibliothèque et numérique : quels défis et quels rôles à jouer ?
Savoir gérer sa bibliographie seul ou en groupe avec Zotero

Séance 2 : Collecter/produire des données scientifiques
Numérique et collecte de données en santé
Daydream : un exemple de collecte de données en ligne

Séance 3 : Traiter/analyser des données scientifiques
Données et numérique : quelles « réelles » transformations ?
Recherche en neurogénétique : exemple d’utilisation de Python et de Github
Analyse de données en épidémiologie avec R

 Séance 4 : Archiver/partager des données scientifiques : données de santé, données sensibles
 Des données partagées aux données ouvertes en recherche
Données de santé, données sensibles : quels droits ? Quelles protections ?
Partage de données médicales anonymisées

Séance 5 : Partager ses résultats scientifiques : écrire et publier
Publier sa recherche à l’ère du numérique : Open Access
Droit d’auteur et licences Creative Commons : quelques précisions utiles avant de publier
Déposer un article dans HAL

Open Knowledge Repository : l’Archive ouverte de la Banque mondiale

okrLa Banque mondiale a ouvert en 2012 une archive ouverte recensant la majeure partie de ses travaux de recherche (articles, ouvrages, rapports de recherche, études…).

La plupart des documents sont sous licence Creative Commons Attribution license (CC BY 3.0 IGO) qui permet de réutiliser, de modifier et d’exploiter les données.

OKR propose les données liées aux recherches quand elles sont disponibles.

Lien vers Open Knowledge Repository…

Lire le billet sur Bases Publications…

Les nouveautés de l’archive ouverte HAL v3

Ce billet reprend 2 billets du blog du CCSD http://blog.ccsd.cnrs.fr. Les nouveautés de HAL V3 du 27 juin 2014 et Les API dans HAL v3 du 15 novembre 2013.

Dans les Nouveautés de HAL V3. Le billet décrit la présentation qui a eu lieu dans trois URFIST différents sur les nouveautés de la version 3 de HAL. Au niveau technique sont présentés l’authentification  centralisée, les licences dans HAL et Créative Commons, le moteur  de recherche SOLR et  les API de  recherche (interrogation base et référentiels).

Voir le diaporama Halv3 presentation_ juin_2014 from OAccsd.

Le second billet, Les API dans HAL v3 , détaille, avant la sortie de HAL V3,  les API  disponibles en SWORD (Simple Web-service Offering Repository Deposit). SWORD est un standard d’échanges international fondé par le JISC (Joint Information Systems Committee) pour les imports.

Capturesword

Extracteur de métadonnées :  la V3 de HAL intégrera le même extracteur de métadonnées open source (https://github.com/kermitt2/grobid) que ResearchGate.

Pré-remplissage de méta-données : Lors du dépôt de l’article, des méta-données préremplies et consolidées avec Crossref quand c’est possible, seront proposés.

Moteur de recherche :  Les API s’appuyant sur les fonctionnalités du moteur de recherche Solr seront plus puissantes et permettront d’interroger plus finement les documents déposés et  les référentiels.

L’intégration de Zotero avec les dépots institutionnels financée par Andrew Mellon Foundation

L’équipe de Zotero a annoncé hier l’octroi d’une bourse de l’Andrew Mellon Foundation à hauteur de 440 000 dollars pour financer une collaboration entre les universités George Mason et Penn State. Le but de cette collaboration est  l’intégration de Zotero avec les dépôts institutionnels :  récupération des information par glisser/déposer, mais aussi des dépôts de chercheurs de  l’Université Penn State (dans leur site de dépôt ScholarSphere à partir de Zotero.

Pour en savoir plus,  lire la source de ce billet : Clavert, Frédéric. “Quelques Nouvelles Sur Le Futur de Zotero.” Zotero Francophone, April 17, 2014. http://zotero.hypotheses.org/628.

voir aussi : Takats, Sean. “Feeds and Institutional Repositories Coming to Zotero.” Zotero, April 16, 2014. http://www.zotero.org/blog/feeds-and-institutional-repositories-coming-to-zotero/.

 

Les fonctionnalités 2013 de l'archive ouverte HAL

Le CCSD (Centre pour la Communication Scientifique Directe du CNRS) propose un blog pour suivre les derniers développements de l’archive ouverte HAL et de ses portails.

Les nouveautés sont  annoncées dans le billet Et si on parlait de HAL V3 (20 décembre 2012). En voici quelques unes :

  • un nouveau moteur de recherche
  • l’amélioration de la procédure de dépôt
  • la récupération des métadonnées à partir d’un PDF
  • plusieurs « formes auteur » possibles pour un même auteur grâce à un identifiant HAL, mais également un identifiant ORCID
  • la gestion de nouveaux types de documents comme les données expérimentales, qui seront liées à la publication

L’intérêt de ce blog réside aussi dans les commentaires postés par les utilisateurs de HAL. le CCSD peut ainsi « ouvrir » la discussion sur les fonctionnalités à développer ou sur les attentes des utilisateurs.

Source : Et si on parlait de Hal V3 sur Le blog du CCSD : http://blog.ccsd.cnrs.fr/2012/12/si-on-parlait-de-hal-v3/

 

Chercheurs à l'ère numérique (cas des mathématiciens et informaticiens en France)

Cet article présente l’analyse comparative des résultats de trois enquêtes (2005, 2007 et 2010) sur les pratiques documentaires et les pratiques d’auto-archivage des articles d’une partie de la communauté des chercheurs en mathématiques et informatique français à l’ère du « tout numérique ».

Lire l’article sur ArchiveSIC…