Archives par étiquette : bibliothèque

Le Web de données dans les bibliothèques, archives et musées

Les bibliothèques, archives et musées ont consacré ces dernières années un effort considérable pour investir l’univers du Web des données.

La revue Library Technology Reports consacre un numéro spécial à ce sujet identifiant les tendances, les grands projets, les enjeux et les opportunités, les principaux vocabulaires, schémas, standards et technologies utilisés, les services développés.
Mitchell, E. T. (2016). Library Linked Data: Early Activity and Development. Library Technology Reports, 52(1), 37 p. https://journals.ala.org/ltr/issue/download/534/290

Dans le billet critique Linked data caution Jonathan Rochkind (Johns Hopkins University) interroge les motivations et les risques de ce mouvement, où des projets ambitieux et gourmands en ressources peuvent être guidés d’avantage par la technologie que par des objectifs clairement énoncés, au risque de ne répondre ni aux besoins des utilisateurs ni à la volonté de partager des données. Pour lui les principaux obstacles à l’interopérabilité des données et des services concernent avant tout la modélisation des domaines, la description des données et l’utilisation de modèles et référentiels communs (ainsi que la réticence à partager ses données, les modèles économiques des parties prenantes…). Il est important de bien évaluer les potentialités du Web de données dans son projet, se former aux technologies, rester centré sur les besoins des utilisateurs, ne pas sacrifier la qualité des données dans le processus, ne pas investir des ressources importantes dans le projet sans pouvoir en tirer des bénéfices à chaque étape, et, sans attendre que ses données soient publiées dans le Web des données, leur attribuer des identifiants et les partager sous licence libre.

Innovation en bibliothèque : étude des interfaces utilisateur

Dans le cadre d’un projet de portail innovant de bibliothèque numérique (dont Bibook, interface de prêt numérique, a constitué la première étape), L’ENSSIBLAB( Service de recherche appliquée de l’ENSSIB à l’Innovation numérique en bibliothèques), en partenariat avec les bibliothèques municipales de Grenoble, a publié en décembre 2014 Étude et repérages sur les interfaces documentaires innovantes. Cette étude est intéressante en particulier pour les critères et méthodes d’analyse qui ont été utilisés.

L’analyse des interfaces repose sur des tests en conditions réelles. 10 interfaces sont étudiées :

L’innovation des interfaces est mesurée quantitativement sur 6 critères en fonction de la présence ou non de propriétés caractéristiques  :

  • Innovation technique : Recherche unifiée – Recherche exhaustive
  • Innovation graphique : Visualisation des données – Responsive web design
  • Innovation sociale : Partage social – Participation de l’usager
  • Innovation économique : Outil libre – Mutualisation
  • Innovation politique : Données ouvertes, biens communs – Réutilisation, crowdsourcing
  • Innovation dans la gestion de la donnée : Modélisation FRbr – Web sémantique

Trois groupes d’interface ont ainsi été identifiés (codes couleur) :

interface-innovantes-biblio

D’autres interfaces sont données en exemple dans les derniers chapitres consacrés aux aides en ligne innovantes et aux outils de recommandation sociale.

Référence : Muller, C.  2014. Étude et repérages des interfaces documentaires innovantes [http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64911-etude-et-reperages-sur-les-interfaces-documentaires-innovantes]

Les données liées à la Bibliothèque Nationale des Pays Bas

Theo van Veen et Sieta Neuerburg nous donnent dans le billet « Linked Open Data at the National library of the Netherlands » un aperçu des réalisations et projets en cours de La Bibliothèque Nationale des Pays Bas (Koninklijke Bibliotheek KB) dans le domaine des linked data. Continuer la lecture

Dossier sur RDA : Resource Description and Access

Pour les passionnés, un dossier en français consacré à la nouvelle norme de catalogage « Ressources : Description et Accès » (RDA) est disponible sur « Espace B », le Blogue des bibliothèques de la ville de Montréal. Il comporte 4 parties :

  • Qu’est-ce que les RDA ? retrace l’historique des règles de catalogage depuis l’apparition des AACR (Anglo-American Cataloguing Rules) en 1967 jusqu’au RDA destiné à les remplacer. Nouvelle approche du catalogage adaptée à l’environnement actuel des bibliothèques dominé par le web, RDA s’appuie sur deux modèles d’information bibliographique : FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Spécifications fonctionnelles des notices bibliographiques) et FRAD (Functional Requirements for Authority Data / Fonctionnalités requises des données d’autorité), et utilise le formalisme informatique entités-attributs-relations.
  • Comment fonctionnent les RDA ? Les FRBR identifient 3 groupes d’entités, dotées d’attributs et reliées par des relations, qui concernent :
    – le document : Œuvre, Expression, Manifestation, Item ou Document,
    – les autorités : personnes, collectivités,
    – le sujet : concept, objets, lieux et événements,
    et permettent une vision d’ensemble d’une œuvre et les relations qui se tissent entre cette œuvre et ses manifestations concrètes.
    Étant une norme de contenu et non d’encodage, RDA permet de s’ouvrir à plusieurs formats d’encodage ou normes de métadonnées (MARC, Dublin Core, MODS, ONIX etc.) et d’intégrer les notices bibliographiques des bibliothèques à celles produites par d’autres communautés. RDA offre ainsi l’opportunité d’intégrer les catalogues sur le web sémantique.
  • RDA et la FRBRisation des catalogues : comment l’OCLC, la Library of Congress ou les bibliothèques de l’Université catholique de Louvain s’emparent des possibilités offertes par les FRBR. Plusieurs grandes bibliothèques (Library of Congress, bibliothèques nationales du Canada, de Grande-Bretagne, d’Allemagne et d’Australie, Bibliothèques et Archives nationales du Québec) ont annoncé qu’elles allaient implanter et utiliser RDA à partir de  2013.
  • Les catalogueurs et les RDA : l’impact pour les catalogueurs sera sans doute important car il devront non seulement adopter une nouvelle terminologie mais modifier totalement leur démarche intellectuelle tant diffèrent les structures des codes AACR et RDA.

vu sur EchosDoc

Voir aussi

Etude sur les mutations des services documentaires dans l'enseignement supérieur

Découvert sur le portail EchoDoc, qui tenait l’information du blog Klog, la parution d’une étude du University Leadership Council sur la gestion de la migration de l’offre et des services documentaire vers les supports numériques.

Redefining the Academic Library : Managing the Migration to Digital Information Services

Cette étude se décompose en quatre parties :

  • I. Leveraging Digital Collections
  • II. Rethinking the Scholarly Publishing Model
  • III. Repurposing Library Space
  • IV. Redeploying Library Staff

Etude sur la perception des bibiothèques

Après la version de 2005, l’OCLC publie en 2010 une étude sur la perception des bibliothèques et des bibliothécaires par le grand public.

Ces études sont menées aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni et concernent les bibliothèques « grand public », mais sont riches en enseignements sur :

– la sous-utilisation des catalogues de bibliothèques. Le roi de la recherche reste le moteur de recherche généraliste.

– la perception du rôle de bibliothécaire, de plus en plus considéré comme un accompagnateur dans une démarche de recherche,  et à qui les utilisateurs accordent plus de confiance qu’aux moteurs de recherche…

Lire le billet de Bibliobsession…

L’étude sur le site de l’OCLC…

Quelle interface de recherche dans les catalogues de bibliothèques ?

Une étude des forces et faiblesses de 2 interfaces de recherche, texte seul ou texte + facettes, menée auprès d’utilisateurs des bibliothèques universitaires de Caroline du Nord, montre la nette préférence de ceux-ci (36/40), et en particulier des utilisateurs novices, pour l’interface à facettes qui permet, outre une recherche plus rapide, une aide visuelle pour évaluer la pertinence des résultats obtenus.
Ramdeen, S. and Hemminger, B. M. (2011), A tale of two interfaces: How facets affect the library catalog search. Journal of the American Society for Information Science and Technology. doi: 10.1002/asi.21689

Groupe du W3C sur les bibliothèques et le web de données

Petit point sur les activités du « Library Linked Data Incubator Group » ou « Groupe sur les bibliothèques et le web de données ». L’auteure, qui en fait partie, nous livre un point d’étape à mi-parcours ainsi qu’une rapide description des différents « use cases clusters » ou « ensemble de cas d’usages » étudiés au sein de ce groupe.

Lire le billet sur Figoblog…