Archives par étiquette : Google

Le panorama des réseaux sociaux 2016 de Fred Cavazza

Fred Cavazza dresse une analyse des réseaux sociaux depuis 2008. Il rappelle que ces réseaux sont devenus  des canaux d’information, de communication et d’interaction de tout premier ordre et que le sujet n’est pas si simple à comprendre.

Ci-dessous quelques éléments extraits de son analyse :

  • Facebook atteint une audience mondiale  inégalée avec 1,6 milliard de comptes, dont 1 milliard se connectent chaque jour.
  • cependant plus que l’audience le premier critère de choix pour les annonceurs semble être la qualité de  l’audience et des interconnections;  Ainsi, la part des marques US qui utilisent Twitter est la même que  pour Facebook alors que twitter est 5 fois plus petit.
  • Trois acteurs ultra-dominants  Facebook, Twitter et Google.  « Ces trois sociétés possèdent les services les plus visibles, mais ils créent également un cercle vertueux en relayant les contenus publiés ».
  • « L’avènement des plateformes :   À force de racheter des startups et de lancer de nouvelles fonctionnalités, Facebook et Google se sont petit à petit transformés en de vastes conglomérats offrant quasiment tout ce dont les internautes ont besoin : des contenus pour s’informer et se divertir ainsi que des outils pour communiquer et partager ».
  • Les usages des réseaux sociaux professionnels augmentent et la frontière entre vie privée et professionnelle s’estompe.
  • L’auteur note également la  montée en puissance inexorable des applications de messagerie, et plus particulièrement celles de Facebook ,Messenger et WhatsApp  et rappelle qu’il y a toujours un usage régional des réseaux, notamment sur l’Asie.
auteur : Fred Cavazza https://fredcavazza.wordpress.com/2016/04/22/panorama-des-medias-sociaux-2016/ CC-BY-SA http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/

auteur : Fred Cavazza

Source : Panorama des médias sociaux 2016. https://fredcavazza.wordpress.com/2016/04/22/panorama-des-medias-sociaux-2016/. 22 avril 2016

Google Reader victime de Google +

La nouvelle version de Google Reader a été mise en ligne le 1er novembre. Malheureusement,  cette nouvelle version se révèle être plutôt décevante car certaines fonctionnalités ont disparu.

En effet, il n’est plus possible de générer et d’alimenter des « Pages publiques » Google Reader par l’ajout d’un simple tag.

Ces « Pages Publiques » de Google Reader « étaient pourtant appréciées par beaucoup d’utilisateurs. Notamment par les professionnels de la documentation : elles permettaient de diffuser, sans aucune restriction et dans un cadre convivial,  des résultats de veille ciblés (voici un exemple de page publique, mise à jour automatiquement chaque  fois qu’une ressource été taguée avec le terme « Sophie »).

La direction de Google a donc fait le choix de transférer cette fonctionalité via Google + (voir ici sur le blog Presse citron les explications de la direction de Google concernant ce choix). Résultat :  la diffusion automatisée de votre veille n’est possible que via l’application Google +, et son partage uniquement réservé aux personnes ayant un compte Google+.

Il semblerait bien que le développement de Google + soit LA priorité de la direction de Google. Google Reader n’étant pas la seule application à subir cette politique de développement de Google + . Voir à ce sujet, sur le blog Le Monde « Big Browser, « Comment Google+ énerve les geeks en tuant l’outil de recherche « + » « 

Google Correlate : correler des requêtes à partir de leur tendance

Lancé en mai dernier sur Google Labs*, Google Correlate permet, à partir d’une série de données, d’obtenir les requêtes (effectuées par les internautes sur Google) dont la fréquence suit une tendance similaire. La série source peut provenir d’une recherche par mot clé, d’une courbe tracée directement avec sa souris (Search by Drawing) ou d’un import de données personnelles au format .csv (Enter your own data).

Google Correlate utilise les mêmes données et méthodologie que Google Trends, mais à l’envers, à partir de la tendance.

Vu sur Actualité Abondance : Google Correlate, un Google Trends à l’envers.

*Comme annoncé sur le blog officiel de Google, les Google Labs devraient s’arrêter d’ici quelques temps et les produits qui y sont testés seront alors intégrés – ou pas – dans les outils existants de Google.

Dynamiser l'affichage de vos données avec Public Data explorer ?

Le site Abondance, nous signale que l’outil Public Data Explorer, basé sur un système racheté par Google en 2007, est maintenant disponible à tous les internautes (en version béta).

Après chargement et conversion au format Dataset Publishing Language (basé sur le format XML) des données proposées par l’internaute, celles-ci s’animent pour un rendu visuellement très intéressant (voir un exemple ici)

Simple gadget ou véritable « plus », l’avenir nous dira si cet outil s’impose aux chercheurs… et aux documentalistes pour présenter et analyser leurs données…

Google Ngram Viewer, un énorme corpus linguistique

Google Ngram Viewer, un énorme corpus linguistique – Actualité Abondance.

Google présente un nouvel outil qui analyse les mots présents dans les ouvrages numérisés dans Google Books … soit environ 5,2 millions d’ouvrages écrits en anglais, mais aussi français, chinois, allemand, russe et espagnol qui représentent environ 4% de la production des livres publiés sur Terre en deux siècles. L’outil examine l’ensemble des mots contenus dans les ouvrages et permet de dégager des tendances d’utilisations et la récurrence de mots, phrases ou expressions, sur une année précise ou une période.

Un site web est d’ores et déjà disponible, proposant liste et statistiques sur les mots et « n-grammes » (suites de n mots consécutifs, n étant inférieur ou égal à 5).

En savoir plus :

Tester par soi-même : Essayer Ngram Viewer