Archives par étiquette : identifiant

GRID : nouveau répertoire international des organismes de recherche

GRID (Global Research Identifier Database), répertoire international des organismes de recherche, est un nouveau produit lancé le 12 octobre par la société Digital Science* (également à l’origine, entre autre, de Figshare, Altmetric, readcube…).

GRID attribue à chaque organisme un identifiant unique, des métadonnées, des liens vers des sites externes (Wikipedia, sites officiels des organismes) et vers d’autres identifiants (GeoNames IDs, NUTS3 regions, Fundref IDs, ISNI, UCAS codes, UKPRN numbers, HESA codes…etc) ainsi que des relations de type « parent-child » et « affiliate » entre organismes. Environ 50 000 organismes sont actuellement recensés dans GRID.

Les données utilisées proviennent des bases d’informations sur les financements de la recherche et des affiliations dans les publications académiques. Elles sont associées manuellement aux organismes enregistrés dans GRID.

Identifiants et métadonnées sont publiés sous licence CC BY 4.0. La base de données peut être téléchargée au format Json ou csv.

*Digital Science est une division du groupe Holtzbrinck.com

Vu sur echosdoc

Identifiants des documents numériques

Dans un document « didactique et par conséquence parfois simplificateur » Jean-Luc Archimbaud (CNRS, Cellule MathDoc) présente les identifiants actuellement les plus utilisés pour les documents numériques : ISBN, ISSN, URL, DOI, OpenURL, OAI, ARK, URI (plus quelques identifiants spécifiques : identifiant HAL, PPN, numéro OCLC, PMID, CODEN…).

Pour les principaux il note leur capacité à répondre à 6 fonctionnalités attendues d’un identifiant :

  1. L’identifiant ne désigne qu’une seule ressource documentaire ;
  2. Tous les types de ressources documentaires sont identifiables ;
  3. Toute ressource documentaire peut obtenir un identifiant par une méthode universelle, utilisable partout dans le monde et par tous, à coût nul ou très minime ;
  4. L’accès à la ressource documentaire via l’identifiant est rapide, même pour un utilisateur sans connaissance technique du domaine de la documentation ;
  5. L’identification est pérenne ;
  6. Une ressource documentaire a un et un seul identifiant

Référence : Jean-Luc Archimbaud. Identifiants des documents numériques : ISBN, ISSN, URL, DOI, OpenURL…. 16 pages. 2014. <sic_01068135>

Projet d’identifiant numérique pour l’évaluation par les pairs

ORCID, F1000Research et CASRAI collaborent à un projet visant à intégrer dans le registre international d’identifiants de chercheurs ORCID l’activité d’évaluation par les pairs.
Le groupe de travail étudiera les informations nécessaires pour identifier, citer et échanger des données sur le reviewing et les processus à mettre en place pour associer, via un identifiant persistant lié à l’évaluation elle-même, un chercheur à l’évaluation qu’il a menée. Il fournira des premières recommandations en juin avant de rendre un rapport final. Ces recommandations seront intégrées par CASRAI dans son dictionnaire des métadonnées et bonnes pratiques en matière de partage et de réutilisation des données et par ORCID pour lier l’activité d’évaluation par les pairs à ses identifiants et afficher les métadonnées correspondantes dans son registre.

Voir l’annonce

Vu dans Scientometrics of peer-reviewers – will they be finally recognized?

Open Researcher and Contributor Identifier est un organisme à but non lucratif, dont les membres sont des chercheurs, des institutions de recherche, des organismes de financement et des éditeurs, qui produit un registre international d’identifiants de chercheurs et des méthodes pour lier ces identifiants aux activités et résultats de la recherche.


Revue de l’éditeur F1000, elle se caractérise entre autre par un processus de revue par les pairs innovant (voir sur le site du GFII : F1000Research bouleverse les canons de l’édition scientifique)


Consortia Advancing Standards in Research Administration Information est un organisme de normalisation à but non lucratif qui travaille à normaliser les données que les chercheurs, leurs institutions et leurs bailleurs de fonds doivent produire, stocker, échanger et traiter tout au long du cycle de vie des activités de recherche.