Archives par étiquette : RDA

Ouverture du site Transition bibliographique

 

transitionbib

Dans le domaine du catalogage, le défi fondamental auquel les bibliothèques sont confrontées est l’exposition et la visibilité de leurs collections et de leurs métadonnées sur le web. Pour atteindre cet objectif, la France s’est intéressée au code de catalogage RDA (Ressources : Description et Accès)… dont les deux grandes promesses sont les suivantes : – mieux répondre aux attentes des usagers grâce à l’implémentation du modèle FRBR, qui permet le regroupement par œuvres des ressources (imprimées ou numériques) et des recherches plus intuitives ; – gagner en interopérabilité avec les réservoirs de données d’autres communautés afin de répondre à la nécessité économique d’un meilleur partage des tâches de production et d’enrichir les services proposés.[1]

Il semble à l’heure actuelle difficile de convertir les catalogues au format  RDA  mais Il est préférable d’avancer progressivement mais concrètement vers la FRBRisation des catalogues.[3]

Le site  transition bibliographique http://transition-bibliographique.fr/ propose des informations pérennes et d’actualité sur tous les sujets relatifs aux évolutions de l’information bibliographique : nouvelles règles de catalogage, travaux de normalisation en cours, dispositifs de formation, évolutions de l’informatique documentaire. [2].

Voir aussi le billet sur ce blog Dossier sur RDA : Resource Description and Access.

Sources :

  1. De RDA en France à la Transition bibliographique Préconisations de l’ABES et de la BnF pour favoriser l’évolution des catalogues nationaux vers le web des données liées.Novembre 2014. http://www.bnf.fr/documents/1411_transition_bibliographique.pdf
  2. Ouverture du site web du programme « Transition bibliographique ». 26 juin 2015. http://corist-shs.cnrs.fr/node/397
  3. La Transition bibliographique en France. http://transition-bibliographique.fr/enjeux/position-francaise-rda/

Les notices de la European Library en linked data à télécharger

Staveren, Elco van. Linked Data, September 27, 2013. http://www.flickr.com/photos/103454225@N06/9965173654/.

Le RLUK (Research Libraries UK) et la European Library [1] ( dont le RLUK est membre) ont mis en ligne  17 millions de références en linked open data avec le format RDF turtle. La European Library diffuse près de 22 millions de documents électroniques et 146 millions de références bibliographiques. Elle est composée de  48 bibliothèques nationales et de recherches.

Le billet RLUK/European Library Linked Data Sample sur le blog Aurlog apporte des commentaires sur les choix des formats qui ont été utilisés.

source: “RLUK/European Library Linked Data Sample « Aurlog.” Accessed April 11, 2014. http://www.aurochs.org/aurlog/2014/04/11/rlukeuropean-library-linked-data-sample/.

Dossier sur RDA : Resource Description and Access

Pour les passionnés, un dossier en français consacré à la nouvelle norme de catalogage « Ressources : Description et Accès » (RDA) est disponible sur « Espace B », le Blogue des bibliothèques de la ville de Montréal. Il comporte 4 parties :

  • Qu’est-ce que les RDA ? retrace l’historique des règles de catalogage depuis l’apparition des AACR (Anglo-American Cataloguing Rules) en 1967 jusqu’au RDA destiné à les remplacer. Nouvelle approche du catalogage adaptée à l’environnement actuel des bibliothèques dominé par le web, RDA s’appuie sur deux modèles d’information bibliographique : FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Spécifications fonctionnelles des notices bibliographiques) et FRAD (Functional Requirements for Authority Data / Fonctionnalités requises des données d’autorité), et utilise le formalisme informatique entités-attributs-relations.
  • Comment fonctionnent les RDA ? Les FRBR identifient 3 groupes d’entités, dotées d’attributs et reliées par des relations, qui concernent :
    – le document : Œuvre, Expression, Manifestation, Item ou Document,
    – les autorités : personnes, collectivités,
    – le sujet : concept, objets, lieux et événements,
    et permettent une vision d’ensemble d’une œuvre et les relations qui se tissent entre cette œuvre et ses manifestations concrètes.
    Étant une norme de contenu et non d’encodage, RDA permet de s’ouvrir à plusieurs formats d’encodage ou normes de métadonnées (MARC, Dublin Core, MODS, ONIX etc.) et d’intégrer les notices bibliographiques des bibliothèques à celles produites par d’autres communautés. RDA offre ainsi l’opportunité d’intégrer les catalogues sur le web sémantique.
  • RDA et la FRBRisation des catalogues : comment l’OCLC, la Library of Congress ou les bibliothèques de l’Université catholique de Louvain s’emparent des possibilités offertes par les FRBR. Plusieurs grandes bibliothèques (Library of Congress, bibliothèques nationales du Canada, de Grande-Bretagne, d’Allemagne et d’Australie, Bibliothèques et Archives nationales du Québec) ont annoncé qu’elles allaient implanter et utiliser RDA à partir de  2013.
  • Les catalogueurs et les RDA : l’impact pour les catalogueurs sera sans doute important car il devront non seulement adopter une nouvelle terminologie mais modifier totalement leur démarche intellectuelle tant diffèrent les structures des codes AACR et RDA.

vu sur EchosDoc

Voir aussi

Le livre numérique : quelles normes pour le produire, le diffuser, l’utiliser ?

Les diaporamas, vidéos et comptes-rendus de tables rondes de la journée d’étude AFNOR/BnF consacrée aux enjeux de la normalisation du livre numérique : « Le livre numérique : quelles normes pour le produire, le diffuser, l’utiliser ? » (Paris, 29 juin 2012) sont disponibles sur le site de la BnF (14/09/2012).

Vu dans EchosDoc

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le RDA sans jamais oser le demander !

Le RDA (Ressources : description & accès) est un nouveau code de catalogage.  Ce format remplacerait à plus au moins long terme le format Marc du fait de sa compatibilité avec le web de données et le web sémantique (XML, RDF) qui permet de lier les ressources entre elles.

En France, une réflexion est menée par l’ABES sur l’opportunité  de remplacer le format Unimarc par le format RDA.  Pour suivre l’évolution de cette réflexion et pour comprendre les enjeux liés à l’implémentation de ce format, découvrez le blog RDA@ABES.

Le + de ce blog : son ton « décontracté », qui permet de se familiariser en douceur avec des notions pas toujours facile à appréhender.

Quel SUDOC demain ?

Le blog [Bibliothèque relaoded] propose un billet très complet sur l’avenir du SUDOC tel qui a été envisagé lors des dernières journées de l’ABES. Si l’auteur du billet semble regretter qu’on ne soit pas allé assez loin dans les apports du Web des données, il présente comment les fonctionnalité et la philosophie des SIGB nouvelles générations modifieraient l’utilisation du SUDOC dans le cadre de SIGB mutualisées. Tous les détails ici.