Archives par étiquette : Sparql

Mise à jour des services d’Agrovoc

La FAO annonce une mise à jour des services pour exploiter Agrovoc.

Agrovoc   est le vocabulaire contrôlé  et un thésaurus couvrant tous les domaines d’intérêt de la FAO incluant la nourriture, l’alimentation l’agriculture la pêche, l’environnement etc… (voir les billets sur blog concernant Agrovoc). Il contient 32000 concepts organisé en hiérarchie avec des traductions en 22 langues.

AGROVOC est disponible dans le language  RDF/SKOS-XL, accessible à partir d’un SPARQL endpoint et peut être téléchargé suivant différent formats. Il est également possible d’inclure Agrovoc dans les applications spécifiques à travers des web services et de le parcourir à travers le site web. Agrovoc est  disponible dans les formats du web de données (linked data) et très utilisé dans toutes les applications en agriculture proposant des données dans ces formats.

AGROVOC est géré grâce à VocBench,  une plateforme open source qui permet de travailler en mode collaboratif et d’éditer des ressources multilingues. Les outils disponibles permettent de :

Agrovoc et Agroportal

AGROVOC est également désormais intégré au portail d’ontologies en agriculture AgroPortal: http://agroportal.lirmm.fr/ontologies/AGROVOC. Ceci permet de facilement créer des alignements (liens d’équivalence) de concepts entre des ontologies hébergées dans AgroPortal (dont de nombreuses produites à l’Inra) et Agrovoc. Ces liens permettent par exemple d’enrichir un concept de son ontologie avec des équivalents dans de nombreuses langues fournis par Agrovoc.

Source : An update of Agrovoc web services. AIMS blog (Agriculture Information Management Standards) . 14 avril 2017 http://aims.fao.org/activity/blog/update-agrovoc-web-services

Mettre nos données en réseau – un démonstrateur

Mettre nos données en réseau

Punktokomo, le Blog technique de l’ABES, vient de mettre en ligne une série de billets très pédagogiques présentant un démonstrateur illustrant la publication de données conformément aux principes et aux bonnes pratiques du web sémantique, dont l’intérêt et les limites actuelles sont clairement exprimés à travers des exemples concrets. Huit études de cas détaillées illustrant le travail effectué permettent de bien comprendre la méthodologie suivie selon les sources.

Les données proviennent des réseaux ABES, des éditeurs, des institutions culturelles ou dédiées à l’information scientifique et technique, de l’administration. Sont ainsi traitées (modélisées et converties en RDF pour le plupart) les documents provenant d’Istex, de HAL, du Sudoc, des référentiels de personnes (VIAF, ORCID, Idref, annuaire de chercheurs de l’Université Paris IV), des référentiels d’organismes (répertoire national des structures de recherche/RNSR, structures HAL), des référentiels sujet (Rameau, Library of Congress Subject Headings, les thésaurus MeSH et Nature, la classification du Journal of economic literature), des référentiels de bouquets (bouquet Dalloz) et des localisations (liste des bibliothèques).

Les alignements sont également publiés : alignements entre les auteurs de Nature et ORCID, entre les auteurs de Nature et l’International Standard Name Identifier (ISNI), entre les auteurs HAL et IdRef, entre les chercheurs de Paris 4 et IdRef, entre les auteurs de Persée et IdRef, entre les auteurs de Nature (puisqu’ils ne sont pas identifiés de façon unique dans le dump RDF de Nature), entre les auteurs Springer et IdRef, entre les documents Springer et RAMEAU, entre les domaines HAL et Dewey, entre les structures de recherche de Paris 4 dans les référentiels RNSR, HAL et IdRef.

La modélisation, succinctement présentée, a fait appel, entre autres, aux modèles FRBR pour les documents, Vivo pour les auteurs/contributeurs. Les métadonnées de Nature Publication Group ont été récupérées directement en RDF avec le modèle spécifique à cet éditeur.

Ces données ont été agrégées dans un entrepôt RDF. L’accès aux données se fait via une requête SPARQL sur le point d’accès https://lod.abes.fr/sparql (de nombreux exemples de requête sont présentés dans les différents billets) ou par navigation depuis l’interface https://lod.abes.fr/fct.

Source : Punktokomo ; | Blog technique de l’ABES

SPARQL 1.1 passe au statut de recommandation du W3C

SPARQL est un langage de requête qui permet de rechercher, d’ajouter, de modifier ou de supprimer des données RDF (triplets) disponibles à travers Internet. SPARQL1.0 était depuis le 15/01/2008 une recommandation du W3C. Le passage à la SPARQL1.1 le 21/03/2013 s’accompagne de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

Vu dans Developpez.com

Comment interroger le Sudoc en SPARQL avec Sindice

Ce billet du blog Punktomo explique ce l’on peut faire avec le Sudoc – catalogue bibliographique des bibliothèques universitaires –  en RDF et comment on peut interroger celui-ci en utilisant le langage SPARQL.

L’outil utilisé pour interroger le Sudoc est Sindice. Ce moteur sémantique indexe différentes sources contenant les formats du web sémantique (microformats, RDF etc) . Il possède une interface d’interrogation SPARQL : http://sparql.sindice.com/

Source : Blog Punktomo  un-serveur-sparql-pour-le-sudoc http://punktokomo.abes.fr/2012/11/23/un-serveur-sparql-pour-le-sudoc/. 23 novembre 2012.

Wiki sémantique et web de données

LinkedWiki est une extension pour Mediawiki qui permet, via des requêtes Sparql, d’intégrer les wikis sémantiques au Web des données. Cette extension a été développée par l’entreprise BorderCloud crée par Karima Rafes, que j’ai découverte grâce à son intervention sur le web sémantique dans l’émission de France Culture, Place de la toile (02/01/11),  à (ré-)écouter avec intérêt !
12 vidéos en français présentent cette extension en détail et permettent de voir les différentes étapes du processus. Pour les personnes vraiment pressées, mais non totalement novices, l’intro de la 12ème vidéo en est un bon résumé.
A voir sur le site BorderCloud ou sur DailyMotion