Un site utilisant Réseau Blogs IST
Header

Les éditeurs scientifiques avertissent ReasearchGate

septembre 22nd, 2017 | Posted by dlehenaff in Non classé

Information importante repérée sur le blog marlenescorner.net

STM, l’association internationale des éditeurs en sciences, techniques et santé, vient d’envoyer un courrier à la direction de Research Gate, via son cabinet d’avocats […]

Ce regroupement d’éditeurs scientifiques demande à ResearchGate de mettre en oeuvre des moyens de détection des documents déposés qui ne respecteraient pas les politiques des éditeurs. Les pdf éditeurs représenteraient 80% des documents déposés dans ResearchGate.

Le système envisagé permettra de « verrouiller » le document en ne donnant plus accès qu’aux co-auteurs ou à des groupes de personnes définis. L’auteur recevra même un petit message lui expliquant comment donner un accès plus large à ses documents, par exemple, je suppose, en lui proposant de payer des APCs…

Pour faire de la pédagogie auprès des auteurs, STM est prête à travailler avec RG, en renforçant la communication sur les politiques des éditeurs en matière d’auto-archivage.

Sympa, STM ne met pas la pression à Research Gate : elle lui donne jusqu’à juin 2018 pour passer ses contenus au crible et identifier les articles dont le niveau d’accès doit être modifié.

Et puis, bien sûr, dans un souci de préservation de l’intégrité scientifique, il n’est plus question que RG indexe les métadonnées des documents qui se trouvent sur ses serveurs, ni que RG se recréée une base de données interne en copiant les documents eux-mêmes…

Si Research Gate ne répond pas positivement à cette proposition d’ici la semaine prochaine, la société sera « contactée » individuellement par les membres de la STM, ou plus vraisemblablement par leurs avocats, un peu comme Elsevier ou l’American Chemical Society l’ont fait avec Sci-Hub.

Cette démarche montre clairement que les éditeurs s’inquiètent des nouvelles pratiques (illégales) des chercheurs (dépôts des pdf éditeurs dans RG ou utilisation de Sci-Hub). Ces pratiques (illégales et non recommandées par les institutions) modifient complètement un système jusqu’à présent verrouillé par des barrières techniques, juridiques et financières.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 You can leave a response, or trackback.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *